La Vendée sur les rails du biogaz et du GNV – Déplacez-vous – Fréquence Terre

By Sébastien Chauveau

Des expériences en sites privés sont déjà lancées en Vendée. Crédit photo : Bjoern Wylezich/fotolia.com

La Vendée n’est pas en reste en terme de mobilité propre.

A chaque département son écomobilité. Nous avions déjà parlé de la Corse, avec ses parasols solaires pour recharger les voitures électriques. La Vendée n’est pas en reste. Le département de la région des Pays-de-la-Loire, à quelques encablures de la grande ville de Nantes, donne aussi dans la mobilité propre.

La Vendée reçoit chaque année un évènement consacré aux nouveaux modes de déplacement : le Vendée énergie Tour. jusqu’en 2014, il était destiné à la promotion des véhicules électriques. Depuis 2014, il s’est ouvert aux autres technologies, notamment au gaz naturel et à l’hydrogène. C’est ainsi qu’il s’est muté en Vendée énergie Tour. Lors de la dernière édition, en juin, le département a dévoilé sa politique de mobilité pour les sept années à venirt. Il met le cap sur le GNV et le biogaz.

Le pays cher à Philippe Devilliers vit avec son époque. Les petites routes des alentours de la Roche-sur-Yon, Moretagne-sur-Sèvre ou encore Chaize-le-Vicomte, ne feront bientôt plus rouler que des véhicules à l’énergie fossile. Le GNV et le biogaz vont s’en emparer. Plusieurs expériences vont être menées. Leur déploiement va s’étaler jusqu’en 2025.

Sept stations d’avitaillement vont être mises en service sur tout le département de la Vendée d’ici à 2025. Le transport de personnes avec des véhicules fonctionnant au gaz est déjà testé sur un site privé. Cette première station d’avitaillement va être implantée à proximité d’une unité de méthanisation. D’autres créations du genre vont suivre.

Cet article La Vendée sur les rails du biogaz et du GNV est apparu en premier sur Fréquence Terre.

Source:: Déplacez-vous

This entry was posted in Mobilité durable and tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.